Au sein d’une entreprise le pôle de la communication est à la fois le plus convoité et le plus abhorré, sans vraiment savoir réellement à quoi cela correspond. Mais alors, que fait une responsable de communication ?

Un métier qui ne s’improvise pas

De nos jours, la communication est un système de métier qui évolue rapidement, notamment depuis l’expansion du numérique. Certains juge la communication comme une frivolité onéreuse. Mais nous allons voir qu’on ne peut pas s’improviser responsable de communication. N’est pas communicant, celui qui s’exprime facilement et qui a de l’imagination. Une responsable de communication promeut l’entreprise dans laquelle elle travaille. De plus, elle a pour mission de faire connaitre la marque, l’entreprise ou l’association pour laquelle elle travaille. Autrement dit, elle a un objectif de notoriété à atteindre. Elle surveille également l’image que les clients ont de l’entreprise, et essaye de l’améliorer du mieux qu’elle peut. D’ailleurs, c’est plutôt difficile de travailler dans ce milieu, car beaucoup le dénigre en disant pouvoir être capable de faire de la communication sans professionnel. 

Multitâches, une nécessité

Pour être responsable communication, il faut avoir une multitude de compétences et de connaissances liées les unes aux autres : à l’instar des compétences stratégiques, numériques, juridiques, techniques et artistiques. En outre, le domaine de la communication est très vaste.De la même manière, la responsable de communication doit superviser son équipe dans le cadre d’une grande entreprise, ou être polyvalent si elle travaille dans une petite structure. Elle fait donc de la communication globale. Ainsi, elle n’a pas de spécificité particulière comme pourrait l’avoir un Community manager sur les réseaux sociaux. Cependant, elle doit avoir un minimum de connaissances dans chaque projet qu’elle dirige. De ce fait, chaque jour les activités peuvent changer : édition d’un journal interne, communication de crise, relations presse, création d’un événement, mise en place d’une stratégie sur le web… La routine n’existe pas. 

 

Au centre des interactions

Au quotidien, elle pilote la conception du plan d’actions dont elle gère les dimensions techniques, humaines et financières pour atteindre certains objectifs fixés par l’organisation dans laquelle elle est. Quand elle est dans une grande entreprise, elle doit manager ses équipes et s’occuper des prestataires en fonction du projet pour lequel elle travaille. Ensuite, elle doit assurer tant au niveau de la communication interne que la communication externe en prenant en compte le budget, les contraintes de délais ainsi que les valeurs de l’organisation où elle travaille. Elle travaille sur des projets variés, avec des échéances et des enjeux différents. C’est un métier dans lequel il faut se former en continu, les techniques de communication évoluant très vite. D’ailleurs, c’est l’interlocuteur phare entre le consommateur et l’entreprise, elle est au centre des interactions.

La priorité est donc de maitriser la coordination du travail entre les différents interlocuteurs : le service interne, les partenaires, les médias etc…

Quels sont les qualités requises ? 

Premièrement, il y a des qualités qui sont indispensables pour devenir responsable de communication. En d’autres termes, si vous ne vous reconnaissez pas dans les mots qui suivent, oublier ce métier. La responsable de communication doit tout d’abord avoir un contact facile. Autrement dit, être à l’aise avec les gens, avoir un bon sens relationnel.

L’autonomie, bien évidemment est inévitable. Elle doit maitriser les techniques de communication qui sont dans l’ère du temps. Aussi, un bon relationnel est requis car elle gère l’ensemble de son réseau de professionnels. De plus, elle doit évidemment savoir communiquer avec eux.

Do you know what I mean? 

Souvent, on dit qu’une chargée de communication doit maitriser l’anglais du fait qu’elle doit parler avec des clients et des partenaires, parfois étranger. Pour cela quoi de mieux que de faire un stage ou un semestre à l’étranger pendant ses études ? Apprendre en découvrant une nouvelle culture, en s’enrichissant tant au niveau personnel qu’au niveau professionnel, c’est la meilleure solution à faire. Le voyage est une expérience à mettre sur un cv. C’est comme cela qu’on évolue dans le milieu multiculturel dans lequel nous sommes désormais. 

Comment accéder à ce poste ? 

D’abord, ce poste requiert un bac +3 au minimum mais vous pouvez également faire un bac + 5 en communication.  Pour obtenir ces diplômes, vous pouvez postuler à une école de communication, de commerce, ou à une université. Par exemple, le CELSA, l’école des hautes études en sciences de l’information et de la communication, est une grande école française spécialisée dans la communication. C’est l’une de meilleure formation que vous pouvez avoir pour devenir responsable de communication. Il y a également des écoles privées, qui sont multiples mais il faut faire attention aux prix qui est parfois élevé.  La reconnaissance du diplôme est aussi à prendre en compte. Si vous êtes vraiment intéressée par le management d’une équipe, vous pouvez vous rendre à Lille. L’institut des Stratégies et Techniques de Communication propose un cursus de Manager de la communication globale, en niveau master. 

Combien peut–on espérer gagner ? 

La diversité des salaires est considérable. Selon Mme Jouvet, enseignant-chercheur en sociologie, une ancienne élève de l’iut information communication gagne le Smic et une autre gagne 2400 euros net par mois. Cela dépend de la structure où l’on travaille. Pour un chargé de communication qui a plusieurs années d’expérience, les rémunérations sont plus élevées. En moyenne, un responsable de communication senior gagne 5209 euros brut mensuel. La taille de l’entreprise est le facteur principal de la possible évolution du salarié. Dans une petite structure le chargé de communication est polyvalent.   

L’expérience de Tiphaine Girardot 

En guise de résumé, voici un témoignage de Tiphaine Girardot, ancienne élève en DUT Information Communication à Besançon. Elle est titulaire d’un master en communication des organisations. Mme Girardot est aujourd’hui responsable de communication dans l’entreprise BGE Franche-Comté, qui compte 50 salariés : 

“Mon poste est très complet, je gère l’ensemble de la mise en place de la stratégie de communication de BGE Franche-Comté. La priorité est de maitriser la coordination du travail entre différents interlocuteurs : le service interne, les partenaires, les médias etc. J’aime pouvoir travailler sur des projets variés, avec des échéances et des enjeux différents. C’est un métier dans lequel il faut se former en continu, les techniques de communication évoluant très vite. » 

Maintenant vous savez tout sur le métier de responsable communication ! Si vous souhaitez découvrir d’autres articles sur les métiers de communication, je vous invite à parcourir le site ! 

Responsable communication en chiffre :

responsable communication en chiffre

Enfin, voici le lien pour voir un autre métier susceptible de vous plaire :

Chargé de communication en association

 

Bonne journée, 

 

 

Amelie Barthod