Le chargé des relations presse

 

Le chargé des relations publiques/ relations presse (RP) est en charge de mettre en œuvre les supports de communication d’une entreprise, tout en respectant sa stratégie, à destination des cibles médias/ presse mais aussi du grand public.
Dans cet article, j’ai fait le choix de me focaliser sur le métier de chargé de relations presse. Cette personne est 
primordiale une stratégie de communication. Cependant, aujourd’hui, ce métier rencontre des difficultés auxquels il doit faire face.

Missions 

En résumé, le chargé des relations presse est le porte-parole de l’entreprise auprès des médias. Son principal objectif, est de convaincre les journalistes de relayer les informations sur un événement par exemple ou encore le lancement d’un produit… dans leurs médias. Il leur fournit des informations leur permettant de participer à sa promotion.

Activités principales 

Le rôle du responsable presse dans les différentes campagnes se font du début à la fin de celle-ci. Il est présent dès le lancement en informant la presse, pendant en assurant une veille média, et à son terme en suivant les performances et les “retombées presse” des actions de communication.

Il rédige ses argumentaires (communiqués de presse, dossiers de presse, autres supports d’information) à destination des journalistes pour valoriser l’entreprise et ses activités.

Ce dernier a aussi comme mission, la gestion des sollicitations de la presse, des invités presse lors d’événement… tout en développant des partenariats presse en entretenant et en enrichissant un carnet d’adresse de contacts presse.

Le chargé des relations presse peut effectuer son activité au sein d’agence spécifique ou encore directement dans une entreprise.

Le communiqué de presse 

Document court et concis (de 1 à 2 pages) envoyé aux journalistes pour les informer d’une actualité ou d’un événement. Il se présente le plus souvent sous un format A4.

Le plus important est l’intitulé de l’objet du mail ou le titre du communiqué de presse afin de donner envie aux destinataires de le lire. Il faut savoir que face au volume de mails reçus, le journaliste s’arrêtera sur votre mail si l’objet de celui-ci est attrayant.

L’objectif d’un communiqué de presse est souvent le même : faire connaître l’entreprise, ses produits au plus grand nombre, gratuitement et rapidement.

L’exercice est à la portée de tous, mais il reste très codifié.

Conseils : Il est recommandé d’écrire le communiqué de presse dans le corps de mail et non en fichier joint. Concernant les photos, il est fortement déconseillé de les attacher en pièces jointes. Elles sont souvent trop lourdes et impossibles à ouvrir.

De plus, après l’envoie du communiqué, il est recommandé d’appeler le journaliste 48h après, afin de s’assurer de la bonne réception et si besoin d’apporter des informations supplémentaires.

 

Le dossier de presse

Document de 6 à 20 pages, c’est une véritable fiche d’identité, destiné à présenter une entreprise, une organisation, un événement aux journalistes… Il compile de façon structurée les informations importantes : genèse du projet, mission, équipe, chiffre clés… Contrairement au communiqué de presse, le dossier de presse n’est pas envoyé au journaliste mais plutôt remis lors d’un rendez-vous.

Formation

Un diplôme de communication est nécessaire pour accéder à ce domaine professionnel. Une école de journalisme peut aussi permettre d’accéder à la profession rapidement. Il est conseillé d’avoir fait au préalable :

  • Débuté avec à Bac +2  avec BTS Communication ou DUT
  • Poursuivre avec une Licence Infocom, licence pro pour avoir une reconnaissance à Bac +3
  • Finir avec un niveau Bac +5 Master en communication, spécialisé en Relations publiques

Combien ça rapporte ? :

C’est l’une des questions qui revient très régulièrement. Avant toute chose, il est primordial de suivre la presse pour surveiller ce qui est dit sur l’entreprise. Vous pouvez également faire une pige de l’actualité de votre entreprise que vous diffuserez via les médias sociaux, vos supports de communication…

Il est effectivement difficile de mesurer le Retour sur Investissement des relations presse. En dehors de l’aspect financier, dans la presse, il faut prendre en considération l’effet boule de neige. Dès qu’un journaliste parlera de l’entreprise, le relais va être pris par les autres. Ainsi, il faut saisir l’opportunité et enrichir l’actualité de l’entreprise pour diffuser sur plus large périmètre. Dans ce cas, on parlera aussi de Retour sur Investissement.

Pour le responsable des relations presse débutant, son salaire moyen tourne généralement

 autour de 2000 € brut. Cette somme peut varier en fonction de l’expérience du communiquant.

Des problèmes se posent aujourd’hui

Les entreprises peuvent de mieux en mieux exposer leurs messages sur le web, alors que les journalistes sont de plus en plus sollicités et sont sous une forte presse continuellement. Tandis que les agences de RP se contentent de formater de manière impersonnelle et anonyme des communiqués de presse qu’elles s’empressent d’envoyer à un maximum de journalistes.

On peut donc observer qu’on se trouve techniquement dans un marché très (trop) inflationniste en termes de contenus promotionnels créés : plus d’entreprise, plus de communiqués (environ 100 communiqués reçu par les journalistes), plus d’articles à faible valeur ajoutée, plus de blog et autres magazines web qui se contentent de copier-coller les communiqués.

Au final, beaucoup de communiqués sont envoyés, à de nombreux journalistes, et plus personne n’a le temps de vraiment distinguer ce qui ont une réelle importance.

Et donc pour une entreprise, pour qui les relations presse peuvent vite représenter un budget non négligeable (2 000 ou 3 000 euros par mois), la question se pose pleinement : faut-il encore faire des relations presse ?

Journaliste VS Influenceurs & Blogueurs 

Une autre évolution massive concerne la « part de voix » des médias traditionnels face aux « autres voix » que sont les blogs, les pure-players web, mais aussi les influenceurs sur les réseaux sociaux.

Si l’on remonte 10 ans en arrière, seuls les journalistes s’expriment et on des audiences de nature à « faire passer un message ». Vous pouvez d’ailleurs obtenir davantage d’informations en lisant l’article de Théo VIGEZZI sur le métier de journaliste, où vous comprendrez la difficulté que doit affronter la presse écrite face à internet.

Les relations presse sont alors primordiales pour formater les contenus à une destination « 100% presse », pour faire les relances d’usage, cibler les sujets en fonction du média et de sa périodicité (quotidiens, hebdo, mensuels, trimestriels) et pour savoir surfer sur les modes éditoriales.

En tant qu’entreprise, qu’est-ce qui est plus stratégique aujourd’hui : chercher à avoir une place là où semble se diriger l’attention (blogs, contenus en ligne…) ou à poursuivre de manière un peu vaniteuse une reconnaissance par le monde des médias plus traditionnels ?

Quel métier désormais pour les agences de RP ?

Dès lors, les agences de RP doivent moins chercher le volume et plus la qualité, le sens de leurs contenus. Tout en incluant les blogueurs et autres influenceurs qui sont aujourd’hui de réel communiquant.

En complément, je vous conseille la lecture des articles suivant: