Le métier de Concepteur-rédacteur

 

 Qui est-t ‘il ?

 

Un rédacteur

Pour commencer, tout bon concepteur-rédacteur doit disposer de fines compétences rédactionnelles. Il doit avoir le goût des mots, aimer jouer avec afin de trouver le mot juste, la bonne tournure de phrase. Cette phrase qui fait sourire le consommateur, le fait rêver. Malin et rusé le concepteur-rédacteur trouve le bon angle et le bon insight à adopter pour chacun des sujets qu’il a à traiter, il choisit le ton adéquat à sa cible. Il peut parfois lui arriver de passer des heures simplement sur la rédaction d’une phrase.  Il a ainsi pour missions l’écriture de textes, d’accroches, de messages publicitaires, de scripts, de scénarios, de bodycopy etc.

Un concepteur

En plus de la rédaction, le CR est un concepteur, c’est un créatif. Bourré d’imagination et d’ingéniosité, il est à l’origine de l’IDEE. LA big idea, qui va se décliner, ce concept créatif qui marche, tout sort de sa tête. Il est une véritable boîte à idées sur lesquelles il va poser des mots, imaginer un environnement. Son travail est de rechercher des procédés créatifs permettant de valoriser un produit ou un service, de communiquer autours de façon originale, de manière à marquer le consommateur en utilisant des mots qui vont le toucher.

Une éponge

 Mis à part les mots qui sont bels et bien concrets, le CR, contrairement au Directeur Artistique, reste au stade du concept. Il possède ainsi plus une connaissance technique qu’un savoir-faire technique, il doit être capable de savoir si un projet est techniquement réalisable mais ça ne va pas plus loin. Un bon CR dispose d’une connaissance de l’environnement graphique, d’une solide appréhension des médias et de la communication. La PNL, la sociologie, le marketing et évidemment la littérature sont aussi des domaines qu’il maîtrise. Travaillant en continu avec les mots il doit être capable de se nourrir de tous les domaines s’y rapportant, pouvant l’influencer de près ou de loin. Maîtriser ne serait-ce que les bases en histoire de l’art est aussi fondamental.

On ne le dira jamais assez, un bon publicitaire est une éponge ! Il doit absorber un maximum d’informations et de connaissances continuellement afin de se créer un bagage d’inspirations qui nourrira chacune de ses créations.

 

Infographie du métier de Concepteur-rédacteur

 

La « team créa »

 

Le concepteur-rédacteur est loin d’être un solitaire ! En effet, on dit de lui qu’il fait partie de la « team créa » car il fonctionne en duo avec le directeur artistique. Le directeur artistique est spécialisé dans l’image et l’illustration tandis que le concepteur rédacteur s’occupe, lui, du traitement du texte, du concept et met au point des projets répondant aux supports sélectionnés. Ces deux spécialistes sont placés sous la responsabilité du Directeur de création pouvant occuper le poste de Concepteur-rédacteur ou Directeur artistique.

 http://metanumerik.fr/le-metier-de-directeur-artistique/

 

 

 

Vers le statut de chef d’orchestre créatif

 

Derrière tout grand succès publicitaire se cachent les ficelles tirées par le directeur de création, il supervise une équipe et fait naître des projets répondant à la demande du client. Véritable commercial de l’idée, il va user de tout son savoir de persuasion afin de charmer le client avant même de convaincre le consommateur.  En effet aussi bonne l’idée peut être, si le commanditaire ne la valide pas rien ne sortira jamais de l’agence.  Ainsi, le Directeur de création mobilise son savoir argumentatif dans le but de mettre le travail de son équipe sous la plus belle des lumières afin de convaincre le client d’accepter son projet.

Les pré requis du métier de Directeur de création

Occuper le poste de Directeur de création n’est pas à la portée de tous. Une solide expérience dans le monde de la publicité est nécessaire, une maîtrise des logiciels de PAO et des divers supports de communication est également primordiale, et bien entendu un sens du management paraît essentiel. Tel est le métier vers lequel le Concepteur-rédacteur (tout comme le Directeur Artistique) peut évoluer au fil de l’expérience et du savoir-faire. Par ailleurs, Le titre de Directeur de création se révèle surtout utile lors des interventions auprès des clients qui n’ont pas vraiment idée de ce en quoi consiste le métier de Concepteur-rédacteur. Ils se figurent  ainsi beaucoup plus avec le rôle de ce dernier avec le titre de             « Directeur de création ».

 

 

Un milieu de passion

 

Il paraît évident que le milieu créatif est un milieu de passionnés. On ne parle pas assez des moments d’excitation que procure ce métier. Prenons par exemple ces instants d’émulation que représentent les appels d’offres. Rappelons-le, un appel d’offre correspond à la procédure lancée par un commanditaire à la recherche d’une agence pouvant répondre à sa demande. Proposant une somme à la clé, l’entreprise sélectionnera l’agence qui l’aura le plus convaincu par sa prestation. Le but est donc de mettre en concurrence des entreprises afin de les pousser à donner le meilleur d’elles-mêmes.

Un travail collectif

Ces petites compétitions apportent un véritable piment dans le quotidien professionnel d’un concepteur rédacteur.  Il se voit obligé de toujours se dépasser afin de décrocher avec l’aide de son équipe les meilleurs contrats possibles et donc permettre à son agence d’évoluer et de garder le cap dans ce monde où la place est chère. Décrocher un appel d’offres est ainsi le fruit d’un véritable travail collectif et c’est toute une agence entière, en symbiose, qui fête l’évènement à chaque fois car c’est une victoire collective. Ne l’oublions jamais chaque maillon dans une équipe de publicitaire est élémentaire, s’il en manque un le projet s’essouffle.

 

L’environnement de travail

 

On parle beaucoup du Concepteur rédacteur exerçant en agence mais ce métier peut tout aussi bien (comme tout métier dans la pub) s’effectuer en entreprise pour de la communication interne ou externe. En effet, une grosse entreprise nécessitera les services de toute une équipe de communication pour faire passer les messages qu’elle veut convoyer à ses employés en interne. Pour faire passer ces messages de la plus claire et la plus subtile des manières le Concepteur-rédacteur détient un rôle clé dans ces prestations.

La formation

 Du bac +2 au bac +6, de nombreuses formations mènent au métier de Concepteur-rédacteur. Nous vous invitons à les consulter sur cette fiche de cidji.com: 

https://www.cidj.com/metiers/concepteur-redacteur-concepteur-redactrice

 

Les contraintes du métier

 

Le duo que le Concepteur-rédacteur forme avec le Directeur Artistique est extrêmement important.  Mais cette collaboration peut parfois s’avérer difficile, en effet le Directeur Artistique peut posséder un univers totalement différent de celui du CR. Savoir faire équipe avec un DA peut ainsi d’avérer relever parfois d’un véritable enjeu. Mais cette relation doit être appréhendée plus comme une opportunité et une force qu’un obstacle. Le duo doit se nourrir mutuellement l’un de l’autre afin de tirer le meilleur de ces deux univers riches.

D’autre part, défendre ses idées aux prés des clients peut souvent être un exercice périlleux pour le Concepteur-rédacteur. En effet, les commanditaires n’ont pas forcément le regard que possède le CR sur la communication. Souvent, frileux, ils peuvent se révéler être une contrainte à la créativité et à l’efficacité du Concepteur-rédacteur ou du publicitaire en général. Ce dernier doit ainsi s’armer de beaucoup de diplomatie afin de travailler dans les meilleures conditions afin de réaliser la campagne publicitaire répondant au mieux à la demande du client tout en faisant preuve de créativité. Et ce, sans effrayer ce dernier.

Sketchnote métier Concepteur-rédacteur