L’attaché de presse, comme son nom l’indique, gère le lien entre son lieu de travail et les médias, il pratique des relations presse. C’est un métier « en vogue », très convoité par les structures qui mesurent l’importance de communiquer avec les médias.

Un messager indispensable

L’attaché de presse est donc un membre indispensable d’une équipe de communication. Il représente l’entreprise pour laquelle il travaille et se doit de diffuser une bonne image. Tel un messager de la Rome Antique, il est l’intermédiaire entre sa structure et les journalistes afin de leur communiquer les informations les plus importantes. Le but est que les journalistes soient intéressés et s’expriment sur le sujet abordé.

 » Il est l’intermédiaire entre sa structure et les journalistes »

Certains pensent que c’est assez réducteur de qualifier l’attaché de presse à un rôle d’intermédiaire car avant la transmission de l’information aux journalistes, il y a réflexion et stratégie. C’est la face cachée de ce métier, en interne l’attaché de presse réfléchi à une manière de diffuser un bon message et une information impactente. Être encore plus acteur de l’information et faire office de valeur ajoutée pour le journaliste est l’objectif de l’attaché de presse. Il cible l’information et délivre des messages différents selon les personnes, en faisant du newsjacking. L’attaché de presse est surement, donc, plus qu’un intermédiaire car pour convaincre, il faut être innovant.

Ordinateur, carnet, travail

Cette image représente le bureau de travail d'une attachée de presse

 

L’évolution du métier d’attaché de presse

Cette profession s’est développée au moment où les relations presse et publiques sont devenues une pratique courante en communication. Dans un monde où l’argent domine, selon l’opinion publique, les entreprises cherchent à parler d’elles sans se donner une image commerciale. Nous sommes tous les jours confrontés à de la publicité. Les entreprises souhaitent éviter d’utiliser ce moyen, c’est pourquoi les relations presse s’avèrent être la solution. En effet, le grand public préfère que les médias parlent eux-mêmes des entreprises plutôt que ce soit l’inverse. Cela donne une image beaucoup plus institutionnelle à celles-ci et cela crée une proximité avec le public.

Désormais, l’attaché de presse tutoie le community management. Nous vivons aujourd’hui à l’ère d’internet et ce métier prend une dimension 2.0. Internet a créer une nouvelle approche des relations presse : elles sont au cœur d’une stratégie de communication plus globale. Elles intègrent la dimension digitale et de plus en plus, les nouvelles pratiques des médias sociaux. Ainsi les missions et les compétences de l’attachée de presse, évoluent. Sa cible s’est également élargie, il ne s’adresse plus seulement aux journalistes mais aussi aux blogueurs, influenceurs.

graphique et visuel

Picktochart du métier d'attaché de presse

 

Le nom d’attaché de presse est-il encore valable ?
“Le terme d’attaché de presse devient obsolète”

C’est l’avis de Thierry Wellhoff, président de Wellcom et du syndicat de référence des attachés de presse, Syntec Conseil en relations “publics”. Oui c’est bien écrit « publics » et non « publiques » : le terme est modifié depuis 2011 afin de désigner les « relations aux différents publics ». Selon lui, le mot approprié deviendra “attaché de relations publics ou consultant en relations publics”. La multiplication des cibles est croissante et Thierry Wellhoff se demande même s’il restera des individus dans les agences qui s’occuperont exclusivement des relations avec la presse.
La notion de relations publiques est plus étendue que celle d’attaché de presse, les annonceurs souhaitent que les attachés de presse démarchent les différents médias mais aussi toutes les personnes influentes du Web, comme les blogueurs par exemple.

Les tâches de l’attaché de presse

L’attaché de presse rédige toujours des communiqués et des dossiers de presse, à envoyer aux journalistes en s’assurant, par téléphone, qu’ils les ont bien reçus. C’est ce qu’on appelle les relances presse : l’attaché de presse démarche les journalistes au téléphone  pour les convaincre d’écrire sur son organisation. Il peut leur fournir toutes informations complémentaires ou photos dont ils auraient besoin pour illustrer leurs articles, avant et après l’événement organisé. Il est également sollicité pour annoncer la sortie d’un produit ou un développement d’activité.

Les relations presse est un outil de communication très efficace et peu couteux pour développer la notoriété d’une entreprise ou de n’importe quoi. Pour cela, il peut décider d’organiser une conférence, voire un voyage de presse pour les clients. Il a la tâche de tenir à jour son fichier de contacts. Aussi de lire régulièrement les journaux et magazines, à l’affût de la moindre retombée médiatique des campagnes qu’il a menées, pour réaliser des revues de presse. Comme nous l’avons vu précédemment, il est aujourd’hui amené à savoir se servir des réseaux sociaux, connaître les médias sociaux et les techniques de référencement.

un exemple pour comprendre

L’attaché de presse est souvent confronté à préparer un événement (de n’importe quelle nature). Voici les différentes tâches à faire lors de la préparation d’un événement :

AVANT L’EVENEMENT  : L’attaché de presse doit annoncer l’événement via un communiqué de presse ou des invitations presse, plusieurs possibilités existent. Il peut également organiser une conférence de presse afin de répondre aux questions des journalistes.

PENDANT L’EVENEMENT  : Il oriente les journalistes, les guide selon où ils doivent se placer, selon l’interlocuteur qu’ils souhaitent interviewer et l’attaché de presse observe le déroulement des interviews.

APRES L’EVENEMENT : L’attaché de presse fournit les photos, les vidéos prises de l’événement aux journalistes pour qu’ils puissent relayer ces supports. Il procède également à un bilan médias : il observe combien de médias étaient présents, les retombés de presse… C’est un retour sur l’expérience.

Sa formation et ses compétences

Pour devenir attachée de presse, des études dans la communication sont le plus approprié. Vous pouvez commencer par un DUT Information-Communication et continuer jusqu’à obtenir un master en communication ou être diplômé d’une école spécialisée à la fin de vos 5 ans d’études.

« Communiquer et promouvoir sont les maîtres mots d’un attaché de presse »

Il doit également acquérir des compétences relationnelles et rédactionnelles irréprochables, puisque c’est l’une de ses activités quotidiennes. L’attachée de presse doit également être polyvalent et doit savoir utiliser les réseaux sociaux, les techniques de référencements… L’attaché de presse doit être réactif dans n’importe quelles situations et doit savoir tout ce qui se passe dans sa structure, il doit avoir toutes les informations en mains. Il passe beaucoup de temps au téléphone, il doit donc maîtriser l’art de la négociation.  Ajouté à cela, il doit également être innovant et créatif car les journalistes sont de plus en plus difficile  à convaincre. Les opérations de relations presse doivent être exclusives, uniques et doivent faire vivre une expérience aux journalistes.

Les journalistes ne sont pas vos ennemis, vous devez collaborer avec eux :

« Communicateurs et informateurs, face à face »

 

Vous pouvez également compléter vos connaissances et vous renseigner sur le métier de chargé de communication, qui se rapproche du métier d’attaché de presse, via ce lien : http://metanumerik.fr/le-metier-de-charge-de-communication/

 

              Justine Muller 2COM1