DIRECTRICE ARTISTIQUE 

 

« Avec la conceptrice-rédactrice, la Directrice Artistique est un maillon fondamental de la création »

Au cours d’une campagne de publicité, la Directrice Artistique est principalement responsable des visuels. Cependant, son rôle ne se définit pas uniquement comme cela puisqu’elle est présente durant tout le processus de création, de la conception à la réalisation du projet.

Présentation du métier

QUELLES ÉTUDES ?

Afin d’intégrer une carrière de directrice artistique, il n’existe pas de formations ou de parcours strict à suivre. En effet, plusieurs voies mènent à ce métier, comme les écoles supérieures d’arts appliqués, les écoles nationales supérieures d’art ou encore les écoles d’arts privées. Les formations évoquées ci-dessous sont celles qui orientent directement à un métier de directrice artistique, d’après le site de l’ONISEP.

  • BAC +2

À niveau Bac +2, il est possible de faire un BTS Design graphique option communication et médias imprimés ou un BTS Design graphique option communication et médias numériques.

  • BAC +3

À niveau Bac +3, il est possible d’avoir un Diplôme national des métiers d’art et du design mention graphisme, un Diplôme national des métiers d’art et du design mention numérique, un Diplôme national d’art option design, une Licence arts plastiques, une licence professionnelle techniques du son et de l’image ou une formation en tant que graphiste motion designer.

  • BAC +4

À niveau Bac +4, il est possible d’obtenir un Diplôme supérieur des arts appliqués en design mention graphisme.

  • BAC +5

À niveau Bac +5, il est possible de recevoir un Diplôme national supérieur des arts décoratifs, un Diplôme national supérieur d’expression plastique option art, un Diplôme national supérieur d’expression plastique option communication, un Diplôme de directeur artistique en communication visuelle et multimédia, un Diplôme de directeur artistique en image et média ou encore un Master en arts plastiques.

Toutefois, comme dit précédemment, aucun parcours spécifique n’est requis, il se peut donc qu’à force de pratique et d’expérience ou encore de stages dans le milieu artistique une personne se voit offrir un travail en tant que directrice artistique.

QUELLES QUALITÉS ?

On ne peut pas naître directrice artistique, mais on peut le devenir, en acquérant des compétences avec les études et les stages. 

Cependant, n’est pas directrice artistique qui veut puisqu’il y a quelques qualités qui sont indispensables à toute directrice artistique, comme la créativité, l’intuition et l’organisation. La directrice artistique travaillant généralement en groupe, ou au moins en binôme, la gestion d’équipe ainsi qu’un bon relationnel sont primordiaux.

QUEL SALAIRE ?

En début de carrière, une directrice artistique junior, c’est-à-dire débutante, gagne environ 1900 euros par mois. 

Une directrice artistique va être considérée comme confirmée à partir d’environ 3 à 4 années d’expériences et si elle est autonome dans son propre travail du début à la fin. Elle gagne donc en moyenne jusqu’à 4500 euros par mois. 

Une directrice artistique est perçue comme senior quand elle a acquit près d’une dizaine d’années d’expérience et qu’elle peut mener et diriger les travaux des autres pour élaborer une solution complète. Tout comme la directrice artistique confirmée, la directrice artistique senior reçoit en moyenne 4500 euros par mois.

Une directrice artistique confirmée et une directrice artistique senior vont percevoir à peu près le même salaire, ce sont plutôt les tâches qui leur seront confiées qui vont se nuancer.

Il ne faut cependant pas oublier que les salaires vont varier selon plusieurs critères.

Par exemple, une directrice artistique en freelance perçoit son salaire mensuel en fonction des missions qu’elle a effectué au cours du mois, cela est donc totalement aléatoire et peut très bien être en-deçà ou au-dessus des chiffres ci-dessus.

Deuxièmement, une directrice artistique qui travaille dans une agence de création ou qui travaille directement pour une entreprise n’aura pas non plus le même salaire, même si ces derniers resteront assez proches.

OÙ TRAVAILLER ?

La plupart du temps, la directrice artistique travaille au sein d’une agence de création, que cela soit dans le domaine de la communication, de la publicité, du digital, de l’édition ou encore du stylisme. Cependant, on peut aussi la retrouver intégrée directement au sein d’une entreprise, principalement au service communication ou au service design. Elle peut aussi travailler en freelance.

Techniquement, elle peut travailler dans toutes sortes de domaines, du monde de l’automobile à celui des cosmétiques. Bon nombre de milieux ont besoin d’une directrice artistique, ce sont les missions et les tâches qu’elle va effectuer qui vont varier.

Hiérarchiquement, en agence, elle dépend du directeur de création et peut encadrer des graphistes ou des directeurs artistiques juniors, si elle est directrice artistique confirmée ou senior. Dans une entreprise, elle est généralement la seule personne qui s’occupe du côté artistique et donc doit être polyvalente puisqu’elle doit s’occuper des parties qui sont normalement réservées au directeur de création, comme les suivis de projets.

La directrice artistique travaille généralement main dans la main avec la conceptrice rédactrice, qui elle s’occupe du côté rédactionnel tandis que la directrice artistique s’occupe du côté visuel de la création.

Pour en apprendre plus sur le métier de Conceptrice Rédactrice, cliquez ici

Elle est aussi en contact direct avec les commerciaux qui sont en charge des relations clientèles et qui sont donc au courant des demandes des clients.

La place de la directrice artistique lors de la réalisation d’une campagne

La place de la directrice artistique lors de la réalisation d’une campagne

Être directrice artistique dans le monde de la mode : Nadège Vanhée-Cybulski pour Hermès

Photographie de Nadège Vanhée-Cybulski par Inez & Vinoodh

Photographie de Nadège Vanhée-Cybulski par Inez & Vinoodh

 

Après un diplôme obtenu à Académie royale des beaux-arts d’Anvers, Nadège Vanhée-Cybulski étudie à l’Institut Français de la Mode. Dès la fin de ses études, elle travaille pour des marques dans le milieu de la mode comme Delvaux ou la Maison Martin Margiela, marques pour lesquelles elle est directrice artistique. 

 

Après un séjour à New York, où là encore elle travaille avec des marques renommées comme Céline, elle revient en France en juillet 2014 et est nommée directrice artistique pour la marque de luxe Hermès. Elle devient ainsi la première femme directrice artistique de la marque, à la suite de Christophe Lemaire.

Dans le milieu de la mode, le rôle et les missions de la directrice artistique sont différents par rapport à ceux d’une directrice artistique en agence, mais malgré tout ils restent semblables. Depuis sa nomination, Nadège Vanhée-Cybulski s’occupe de la conception de modèles de prêt-à-porter, et principalement de la création de la partie féminine.

Si il est difficile de se faire un nom en tant que directrice artistique, il l’est encore plus de s’en faire un dans le milieu de la mode car ici il n’est plus seulement question de compétence mais presque de talent.

Cependant, Nadège Vahnée-Cybulski n’a plus besoin de faire ses preuves puisqu’après ses collaborations avec de grands créateurs, sa première collection pour Hermès dévoilée lors de la Fashion Week automne-hiver 2015/2016 fut un réel succès pour la marque.

 

Directrice Artistique, en résumé…

 

Sketchnote Directrice Artistique

 

Le blog de Pomme Cul ou le quotidien d’un directeur artistique

 

Il y a quelques temps, j’ai découvert le site de Pomme Cul, un directeur artistique qui raconte son quotidien à l’aide de petites bandes dessinées

Sur un clavier d’ordinateur Mac, lorsqu’on presse les touches Commande (anciennement appelée « Pomme » à cause du dessin qui était dessus) et Q, l’application ou la fenêtre qui est ouverte se ferme et quitte, annulant ainsi tout ce que n’a pas été sauvegardé, si sauvegarde il y a.

À travers de courtes bandes dessinées, remplies d’humour, réparties sous forme d’épisodes, on trouve toutes sortes de situations vécues par un directeur artistique au court de sa carrière, et même des fois au quotidien. 

Par exemple, le premier épisode évoque le fait que, lors des points créatifs, tout le monde donne son avis sur ce qui a été fait, que les personnes soient concernées ou non, compétentes ou non.

Tous les directeurs artistiques, juniors ou seniors se retrouveront dans ces situations dessinées par Pierre Buzulier. 

Vous pouvez consulter les bandes dessinées « Pomme Cul » ici : http://pommecul.fr 

 

 

SOURCES :