En bref.

Le directeur de création à sous son aile la paire créative de l’agence de communication/ publicité j’ai nommé : le directeur artistique et son acolyte le concepteur-rédacteur.

D’ailleurs il connaît bien ce duo puisque généralement son expérience préalable lui a appris ce que sont ces métiers.

SON CARACTÈRE ET SES COMPÉTENCES

Le directeur de création est un élément central, pilier de son agence. Il se doit d’avoir des bases solides en PAO (Photoshop, Indesign, Illustrator…), en montage vidéo, en dessin et notamment d’avoir une grande base solide en culture générale, tout autant qu’en culture des médias. Il s’agit de quelqu’un qui est avant tout créatif, mais néanmoins fait preuve de rigueur et est organisé, il a le sens de la critique et  sait manager une équipe. Le directeur de création est également audacieux, se permet d’aller là où d’autres n’oses pas, il sait aussi faire preuve d’une grande force de persuasion, ce qui lui sera très utile lors des rendez-vous client pour présenter un projet mené par son équipe. C’est pourquoi son attitude à fédérer un groupe, sa force de conviction lui sont des atouts majeurs. Sa connaissance de la langue de Shakespeare est tout de même nécessaire tout comme un minimum en marketing.

Enfin c’est aussi une personne qui se voit être innovateur, qui ne cesse de réfléchir, est toujours sur le vif.

Il est donc le “manager” de l’équipe créative, c’est lui qui a le premier oeil sur ce que son équipe fait, il les redirige lorsqu’il faut, c’est donc lui également qui aura le premier regard critique. Son rôle dans l’agence est donc considéré comme en quelque sorte, un “porteur de projet”.

LA FORMATION

Pour devenir directeur de formation, généralement il faut être passé par les postes de concepteur rédacteur ou de directeur artistique. En allant d’un BTS Design graphique à un DSAA Design en passant par le Diplôme national supérieur des arts décoratifs ou d’art plastique, il est tout de même conseillé d’avoir entre un bac+2 et bac+5. Il s’agit de formations surtout accès sur les arts graphique, mais d’autres parcours sont tout à fait possibles et envisageables.

Le directeur de création travaille donc en agence. En agence de communication ou de publicité, c’est son environnement naturel. Que ce soit une petit ou une plus grande structure, les rôles ne sont pas exactement les mêmes. S’il est dans une plus petite agence, il s’occupera de tous les projets alors que dans une agence plus importante, plus grande, il se retrouvera expert dans un domaine ou un média spécifique. Le domaine c’est à dire l’automobile, le football, le café par exemple. Et pour ce qui est du média cela concerne la télévision, la presse, la radio, l’affichage, internet …

SON SALAIRE

En débutant, le directeur de création peut avoir un salaire aux alentours des 3000€ par mois. Lorsqu’il se verra acquérir de l’expérience, c’est à dire lorsqu’il sera considéré comme un cadre confirmé, sa fourchette salariale sera comprise entre 60000€ et 120000€ par année. Encore une fois tout dépend de la taille de l’agence, une agence plus grande, avec plus de responsabilités fera automatiquement gonfler le salaire mensuel.

Il ne faut pas oublier que le métier de directeur de création est un métier qui s’acquiert avec de l’âge et de l’expérience. Comme dit plus haut, on ne commence pas en temps que directeur de création mais on tend à le devenir. D’avoir été passé par d’autres postes, différentes agences et ambiances permet ce gain d’expérience et forme les potentiels futurs directeurs artistiques en devenir.

INTERVIEW

Propos recueillis dans une interview de Jocelyn Berthat, directeur de création disponible sur le site “com’ en vrai”.

Jocelyn Berthat, ce nom à la première lecture ne vous dit certainement rien. Mais en lisant entre les lignes, on se rend compte qu’il s’agit de la personne qui a réussi à faire porter au médiatique Karl Lagerfeld, un gilet jaune loin de toute les conventions de la mode. Il a également participé au tournage de publicités pour la célèbre marque de café “Nespresso” avec son encore plus célèbre icône, George Clooney.

Voici une journée type, pour Jocelyn.

Il commence sa journée par une arrivé à 9h30 dans les bureaux parisiens de New BBDO.

Après un bon café, il entame avec les diverses actualités, pour toujours être à la page, pouvoir rebondir sur les nouvelles si besoin est.

Suite de quoi, diverses réunions se succèdent, il va devoir donner son approbation ou non, rediriger ses équipes.

Il y a en plus des réunions internes des réunions externes, celles avec les clients, où par exemple, ils peuvent découvrir les différents brief. En plus de cela sa présence sur les tournages, les shootings, est nécéssaire pour s’assurer que ce qui a été vendu au client sera bien respecté.

Jocelyn, dans son métier est une pointure. Il a déja fait sa place et comme il le dit j’espère que le meilleur souvenir de ma carrière reste est encore à venir”.

Sources :

http://www.cadresonline.com/conseils/coaching/fiches-metiers-salaires/fiches-metiers/detail/article/directeur-de-creation.html

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/directeur-directrice-de-creation

https://cadres.apec.fr/Emploi/Marche-Emploi/Fiches-Apec/Fiches-metiers/Metiers-Par-Categories/Communication-creation/directeur-de-creation

http://communitymanagers.fr/rencontre-jocelyn-berthat-directeur-creation/