Le métier de chargé de communication en association est un métier très complet. Il nécessite certaines études, connaissances, compétences et qualités.

1. Définition et rôle

Le chargé de communication en association est rattaché au service communication d’une association et est sous la direction du bureau de celle. Son rôle est de fonder et de maintenir une bonne image de l’association auprès de publics internes et externes. Il peut travailler dans des structures aux activités ( sport, environnement, santé) différentes, et aux tailles diverses ( grosses, moyennes ou plus petites).

Le chargé de communication en association rédige les cahiers des charges et briefs de missions. Ensuite, il conçoit les divers supports de communication (affiches, des communiqués de presse, site internet etc), publiés en interne et en externe. Il assure un lien entre les multiples acteurs gravitant autour de cette structure.

Voici une petite vidéo pour illustrer les questions auxquelles il doit répondre:

 

2. Les études à suivre

Plusieurs parcours sont possibles afin d’atteindre le poste de chargé de communication en association.

  • Tout d’abord, l’obtention du baccalauréat est primordiale.
    Puis, doit suivre une formation spécialisée dans la communication telle qu’un BTS Communication ou un DUT Information/Communication.
    On estime en 2017 que 39,3% des BAC+2 s’insèrent directement sur le marché de l’emploi.
  • Après ceci, faire des études supplémentaires est très fortement conseillé de nos jours. Vous gagnez en expérience professionnelle et renforcez une confiance auprès de futurs employeurs. Vous pouvez intégrer plusieurs types d’études :
    -Une licence professionnelle en communication comme “chargé de          communication publique” par exemple
    -Un bachelor ( en publicité ) par exemple
    -Un master en communication.
    En 2017, 23,5% des BAC+5 intègrent le marché du travail contre le BAC+3 avec 9,9%.
  • Suivre un formation en alternance est aussi un vrai plus. Vous acquérez une expérience professionnelle qui enrichit vos connaissances théoriques, ce qui est non négligeable pour la prospection d’un futur poste.

 

3. Les qualités requises

Être sérieux, rigoureux et assidu est fondamental. De plus, ce métier nécessite une grande polyvalence, une organisation et une efficacité du travail.

N’oublions pas qu’un chargé de communication doit avoir le sens des relations et du contact. Il doit être curieux et avenant afin de multiplier les liens positifs avec ses collègues et les acteurs extérieurs pour travailler dans une bonne atmosphère.

S’exprimer en français c’est bien, mais en anglais c’est mieux. Le chargé de communication en association doit être un minimum bilingue. Vous serez parfois amené à communiquer avec des étrangers, il faut donc des bases linguistiques solides.

 

4. Les connaissances théoriques et techniques nécessaires

Avant tout, il est obligatoire de maîtriser parfaitement le droit et la réglementation de la communication.

  • Connaître l’association et son environnement (activités, partenaires, identité, valeurs, concurrents) est capital.
    Non seulement, ce métier nécessite une connaissance et une maîtrise des outils de communication média (radio, télévision, réseaux sociaux etc), mais aussi hors média (événements, marketing direct). Il faut savoir communiquer à 360° et s’adapter aux demandes et contraintes de la structure. Ajoutons que les relations presse sont une clef essentielle de cet emploi.

 

  • Techniquement, vous vous devez pour commencer de respecter les politiques définies par l’association et la faire apparaître sur chaque support créé. La capacité rédactionnelle doit être solide. N’oubliez pas, l’ordinateur, la suite Adobe, le logiciel CMS, sont vos amis! Vous devez les maîtriser.

Pas si facile d’être chargé de communication en association… Mais on croit en vous pour le devenir !

 

5. Les inconvénients du métier

L’image prend de nos jours une place non-négligeable dans la fondation et le développement d’une structure. Les entreprises mesurent et ont conscience des enjeux économiques derrière lesquelles se cachent cette image et cette notoriété.

C’est pour cette raison qu’il est très compliqué de faire sa place dans le monde de la communication où beaucoup souhaitent s’insérer. Il faut savoir se démarquer et présenter des atouts uniques et précieux. Il est vraiment très important de faire preuve d’écoute, de polyvalence, d’être capable de s’exprimer en anglais pour les relations internationales et de présenter les bons diplômes.

De plus, ne vous attendez pas à des salaires très alléchants pour commencer dans le milieu. Il vous faudra être patient sur ce point.

 

6. La rémunération

       Les rémunérations proposées évoluent et changent selon les structures, les profils et les missions des candidats. Il est très difficile d’établir un budget de référence pour les chargés de communication en association.

Un débutant peut parfois se voir commencer un poste avec un SMIC et commencera en moyenne à 20 000€ bruts annuels pour évoluer à 24 000€ bruts annuels. C’est seulement au bout de trois ans qu’il pourra recevoir un salaire plus élevé de 30 000€ à 36 000€ bruts annuels.

Pour la suite, le salaire évolue en fonction des années d’ancienneté et du poste occupé avec des responsabilités plus importantes. Un chargé de communication en association peut se voir gravir les échelons, passer responsable de communication, et enfin directeur de la communication d’une structure

 

7. Rencontre avec un professionnel

J’ai rencontré monsieur Martin CREVOISIER, chargé de développement et de communication au Comité Régional du Sport Universitaire de Besançon depuis octobre 2016. Celui-ci m’a expliqué son métier, ainsi que sa vision des choses sur le domaine de la communication

Martin participe à l’organisation des rencontres sportives universitaires avec le reste du bureau. Il communique par mail avec les différents partenaires, prépare les supports de communication nécessaires avant, pendant et après les événements (affiches, banderoles, gestion du site internet et publications des résultats des rencontres sur les réseaux sociaux). Le jeune homme participe à la promotion du sport et de ses valeurs à travers différents outils de communication tous très différents. On voit donc bien par son expérience, que ce métier nécessite d’être polyvalent, disponible et surtout curieux des nouvelles méthodes de communication.

 » Il faut savoir s’adapter aux outils de communication en perpétuel changement. ”

 

Nous retenons de cet entretien que le métier de chargé(e) de communication en association est très complet. Il nécessite à la fois des qualités de compréhension, d’expression et de recherches. Ce poste confie de grosses responsabilités et il est important d’être présent sur tous les fronts à n’importe quel moment afin de répondre aux mieux aux objectifs fixés.

Voici un petit visuel qui récapitulera tout l’article: https://create.piktochart.com/output/34708475-elise-brinon_2com1_charge-e-de-communication-en-association

piktochart sur le métier de chargé de communication en association

 

 

Merci de votre lecture !

Si vous souhaitez découvrir le métier de chargé de communication événementielle, lisez cet article : http://metanumerik.fr/evenementiel-on-y-consacre-sa-vie/

 

sources :

“ Chargé de communication,” disponible sur  https://www.orientation.com/metiers/charge-de-communication.html#qualites

“FICHE MÉTIER :Chargé(e) de Communication”, disponible sur https://www.elaee.com/fiches-metiers/fiche-metier-charge-de-communication

Métiers de la communication, “Chargé de communication”, disponible sur
http://metiersdelacommunication.fr/charge-de-communication-2/

“Quel est le rôle du chargé à la communication dans une association?”, réponse disponible sur
https://association.ooreka.fr/qr/voir/292679/quel-est-le-role-du-charge-a-la-communication-dans-une-association