Métanumérik

Le bac à sable des outils de communication numérique

Un clavier de HP-11C fondu avec un raspberry B+ en noir et blanc avec du texte en surimpression

Critique de film : call me by your name

Brillant. Le film nous transporte dans une autre époque, une campagne italienne des années 80 façon « dolce vita ». Elio est un adolescent de 17 ans qui, comme tous les ans, séjourne dans sa maison de campagne italienne avec ses parents. Chaque année, ils reçoivent un universitaire pour l’aider à préparer sa thèse.

Cette année c’est Oliver, un américain de 24 ans qui vient séjourner durant six semaines dans la villa. Ils lisent, vont nager ensemble, se prélassent au soleil, font des balades en vélo, se découvrent, se rapprochent et se craignent.

Ce film raconte un premier émoi amoureux, sublimé par la bande originale qui comprend également des titres de Sufjan Stevens. Call me by your name, c’est « un paradis où l’on veut aller se réfugier pour fuir la grisaille quotidienne » (Martin Gignac). Il est souvent considéré comme le nouveau « La vie d’Adèle » , « Moonlight » ou encore « Brokeback Mountain » et selon moi, à tort. Ce n’est selon moi pas un film à thématiques LGBT. La relation des deux protagonistes n’est pas « affectée » par  cette relation homosexuelle. C’est ni plus ni moins deux personnes qui se découvrent et qui s’aiment.

 

Il est le dernier volet d’une trilogie réalisée par Luca Guadagnino sur le thème du désir composée de Amore et A Bigger Splash.

Timothée Chalamet, la nouvelle étoile montante d’Hollywood

Timothée Chalamet, découvert dans Interstellar est la nouvelle étoile montante d’Hollywood et le plus jeune acteur nominé à l’Oscar du meilleur acteur depuis quatre-vingt ans. Il est versatile et a très bien joué le rôle d’Elio, un adolescent précoce, génie musical et qui a grandi dans cette famille d’intellectuels bienveillante.

La bande annonce, de même qu’il faut regarde le film en VOST !

Appelle-moi par ton nom, André Aciman

Je recommande vivement de lire le roman, ce film étant son adaptation, qui a d’ailleurs valu au scénariste James Ivory l’Oscar 2018 du meilleur scénario adapté. J’ai découvert l’univers de Call me by your name il y a presque un an et ai beaucoup de mal à m’en détacher.

 

Ma note : 10/10

Ready Player One – Critique du film


Ready Player One

Sortie le 28 mars 2018 en France, l’adaptation par Steven Spielberg du best-seller d’Ernest Cline « Ready Player One » nous plonge dans l’OASIS, un monde rempli de références à la pop culture des années 70 et 80.

Lire la suite

Tu ne tueras point

TU NE TUERAS POINT

Affiche du film – Tu ne tueras point

Film réalisé par Mel Gibson, 2016

C’est la Seconde Guerre Mondiale.
Desmond T.Doss (incarné par Andrew Garfield), un jeune américain, s’est engagé en tant que médecin de guerre pour tenter de sauver les blesser victime du chaos de la Seconde Guerre Mondiale. Élevé depuis son enfance dans une famille chrétienne avec des valeurs religieuses qu’il respecte, cet homme décide de parcourir l’enfer de la guerre auprès de ses alliés sans vouloir tuer ne serait ce qu’UN seul ennemi. Mais cependant, il a pour seule et unique mission de sauver et soigner les soldats alliés victimes des bombardiers, grenades et balles ennemis.

Lire la suite

Critique de film – Le jour où j’ai brûlé mon coeur

PRÉSENTATION

Le film « Le jour où j’ai brûlé mon cœur » est un film dramatique diffusé en 2018, réalisé par Christophe Lamotte et inspiré d’une histoire vraie, celle de Jonathan Destin. Il est l’adaptation du livre « Condamné à me tuer » qu’il a lui-même écrit.

Le rôle de Jonathan Destin est incarné par Martin Daquin, ses parents sont incarnés par Camille Chamoux et Clément Manuel, et Mickaël Youn joue le rôle du CPE.

 

 

L’HISTOIRE

La particularité de ce film est qu’il est coupé en deux-parties. Dans ces deux parties, sont racontées les histoires de Jonathan qu’il aura subit tout au long de ses années de scolarité. De harcèlement, aux insultes et aux tabassages, les camarades de Jonathan ne l’ont pas épargné.

Il va vouloir mettre fin à sa vie en s’immolant. Une image choquante que le réalisateur va diffuser dés le début de son film. Nous allons comprendre au fur et à mesure tout ce qu’à subit ce jeune adolescent de 16 ans  et la raison de cet acte.

Les sons utilisé par Christophe Lamotte provoque en nous beaucoup de tristesse et d’empathie, tant pour Jonathan, où sa voix-off est beaucoup utilisé pour dire ce qu’il ressent dans son coma que pour ses parents qui culpabilisent de ne pas avoir découvert cela avant l’arrivé du drame.

MON AVIS

Ce film m’a rendu particulièrement triste. Il provoque beaucoup d’émotions et fait passer des messages forts. C’est un moyen de communication sur l’harcèlement scolaire qui est malheureusement présent de nos jours et aider les parents à voir les éventuels signes (de détresse ou autre) chez leur enfant.

 

Django Unchained de Quentin Tarantino

Nommé et récompensé dans les plus grandes cérémonies du cinéma (Golden Globes, Oscars, Césars), Django Unchained est une référence en matière de film à la fois historique et humoristique.

 


 

Le film Django Unchained est un western américain sorti au cinéma en 2012. Les personnages principaux du film sont incarnés par des acteurs de renom comme Jamie Foxx, Leonardo DiCaprio ou encore Samuel L. Jackson.

Synopsis

L’histoire se déroule dans le sud des Etats-Unis en 1858, juste avant la Guerre de Sécession.

Le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand interprété par Christoph Waltz, va faire l’acquisition d’un esclave noir nommé Django car ce dernier peut l’aider à retrouver les deux meurtriers qu’il recherche, les frères Brittle. Il promet à Django de lui rendre sa liberté s’il parvient à capturer les deux frères.

Mais Django n’oublie pas que son principal objectif est de retrouver Broomhilda, sa femme, qu’il n’a plus revu depuis des années et dont il a été séparé à cause du commerce des esclaves. Le Dr Schultz décide de l’aider dans sa quête et ils vont se rendre dans l’immense plantation de Calvin Candie interprété par Leonardo DiCaprio, plantation dans laquelle Broomhilda est esclave.

Au cours de leurs péripéties dans cette plantation, Schultz sera tué et Django parviendra à s’échapper avec sa bien-aimée. Avant de partir, il libère toutes les femmes esclaves de la propriété et dynamite la structure.

 

Le duo d’acteur Jamie Foxx (Django) et Christoph Waltz (le Dr Schultz)

Critique

D’un point de vue personnel, j’ai vraiment aimé ce film car il évoque une période historique extrêmement difficile, l’esclavage aux Etats-Unis. C’est un film triste avec des passages parfois vraiment durs mais qui montre vraiment la réalité des faits qui se sont déroulés à cette période.

On retrouve vraiment le style Tarantino avec beaucoup d’exagérations et d’humour notamment dans des moments qui peuvent paraître tristes et ce mélange d’humour mêlée à de la tristesse est particulièrement bien réalisé. Les personnages du film sont très attachants notamment Django et le Dr Schultz.

J’ai trouvé la morale du film excellente : le fait qu’un esclave noir et un chasseur de primes soient en contradiction avec la pensée esclavagiste des blancs et qu’ils s’associent ensemble en s’aidant mutuellement et en créant une forte complicité. Je recommande d’aller voir ce film sauf pour ceux qui détestent le sang car il est très présent tout au long du film.

 

 

 

Critique Camping 3

Camping 3 : Dans la continuité des deux premiers opus

Réalisé par Fabien Onteniente et sorti en 2016, le troisième opus de la série Camping est une véritable réussite. Construit autour des personnages emblématiques et notamment Patrick Chirac (joué par Frank Dubosc), le film joue sur un humour fin et des scènes cocasses. Les stéréotypes liés aux campeurs sont glissés habilement dans le scénario. Les jeux d’acteurs sont intéressants, ils ne sont pas surjoués. La rencontre entre Patrick Chirac et les jeunes campeurs est un point fort du film, cette dernière guide le scénario. De plus, ce film est destiné à tous types de publics et les acteurs sont charismatiques permettant de captiver le public.

 

17 Filles

17 filles est un film de  Muriel Coulin et Delphine Coulin mettant en scène des lycéennes dont le destin va être chamboulé lorsque l’une d’elle va découvrir qu’elle est enceinte.

1 Prix et 20 nominations dont une pour le César de la Meilleure première œuvre, en 2012.

Affiche du film 17 filles

Lire la suite

Ant-Man et la Guêpe (2018)

Ant-Man et la Guêpe (2018)

Bannière du film "Ant-Man et la Guêpe"

Réalisé par Peyton Reed et produit par les Studios Marvel, Ant-Man et la Guêpe raconte l’histoire de Scott Lang. Celui-ci doit fait face aux conséquences de ses choix en tant que super héros après les événements de Captain America : Civil War. Condamné au bracelet électronique et à rester cloîtré chez lui, il s’amuse avec sa fille et essaye de rééquilibrer sa vie familiale.

Lire la suite

Freddy Mercury, Brian May, John Deacon, Roger Taylor

Bohemian Rapsody : excellent mais quand-même décevant

Bohemian Rapsody, réalisé par Bryan Singer (qui a notamment réalisé plusieurs films X-Men), est sorti en salle le 31 octobre. C’est l’adaptation de la vie de Freddie Mercury, chanteur du mythique groupe de rock et hard rock Queen.

Lire la suite

Le Kursk, une histoire poignante

Kursk est un film tiré d’une histoire vraie. Celle du Kursk, le plus gros sous-marins russe. Qui a subit une explosion en plein exercice. Par miracle, il a des survivants. Ces derniers seront bloqués dans l’arrière de ce géant des fonds marins.

Lire la suite

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén