Métanumérik

Le bac à sable des outils de communication numérique

Un clavier de HP-11C fondu avec un raspberry B+ en noir et blanc aec du texte en surimpression

(Page 1 of 2)

Chef de projet événementiel, un métier aux mille facettes

Créer des événements pour les professionnels ou les particuliers : des salons, des congrès, des festivals ou encore des séminaires. Voilà le résultat du travail du Chef de projet événementiel, mais pour y arriver il doit passer par bien des étapes…

Lire la suite

Plus tard je serai…. attachée de presse !

Plus tard je serai… attachée de presse (de star) !

Stylos à foisons, ordinateur chargé, carnets de notes prêts, la journée peut commencer. Cet équipement, c’est celui d’une attachée de presse. Après ses études, deux environnements – similaires mais pas trop quand même – s’offrent à elle : le monde de l’entreprise/agence et celui de la freelance.

Dans les deux cas, les conditions de travail sont finalement très similaires. Une attachée de presse doit être connectée, sociable, veiller, analyser et avoir une expression écrite et orale remarquable ; tout à la fois.

Des tâches obligatoires…

Avoir une présence sur tous les réseaux sociaux lui permet de se tenir informée des nouveautés, des tendances sur lesquelles surfer. Ainsi, elle utilise l’actualité et sait dans quel environnement son produit va être reçu.

La sociabilité d’une attachée de presse doit englober tous les autres traits de caractère sous-jacents : patience, bonne humeur et politesse. Ces caractéristiques sont souvent mises à rude épreuve dû au grand nombre de rencontres, d’appels, et de mails échangés chaque jour avec des journalistes pressés et des influenceurs exigeants – bon d’accord je généralise un peu.

Même si elle doit se préparer à veiller tard, l’attachée de presse veille sur les marques concurrentes et sur les réactions des clients et prospects de sa marque.

Analyste dans l’âme, elle doit analyser les retombées presses, positives et négatives, chercher les titres de presse ayant parlé de son produit/entreprise et les répertorier afin d’évaluer sa campagne de relations presse : combien de titres ont-ils mentionné son sujet ? est-ce un bon retour ? Si non, comment aurait-elle pu améliorer ce score ? peut-elle encore rattraper ces chiffres ?

Les activités récurrentes d’une attachée de presse sont la rédaction de communiqués et dossiers de presse, entretenir ses relations avec les journalistes, organiser des événements presse – lancement de produit, conférences… – et créer des supports de communication graphiques et visuels.

L’attachée de presse est la façade médiatique 

L’attachée de presse représente son client dans les médias. C’est elle qui s’occupe de placer et faire briller les produits/gammes qu’elle représente en envoyant des communiqués et des dossiers de presses – excellemment rédigés et argumentés – aux différentes rédactions. La publication de ces documents dépend de l’opinion des journalistes sur l’attachée de presse à l’origine des documents, des documents eux-mêmes et de la pertinence du sujet abordée par rapport à la rédaction.

En tant que représentante de la marque, l’attachée de presse se doit de connaître parfaitement toutes les caractéristiques des produits/personnes qu’elle représente ainsi que l’histoire de la marque/personne ; elle ne peut se permettre de commettre une faute, cela induirait un manque de professionnalisme de sa part et sa côte au près des journalistes risque de chuter.

Entreprise ou freelance ?

Les tâches principales d’une attachée de presse restent les mêmes, peu importe l’environnement dans lequel elle évolue ; c’est le propre du métier. Cependant, être en freelance présente un réel avantage : les clients sont tous différents et changent régulièrement.

Travailler en entreprise, signifie, pour une attachée de presse, de communiquer toujours de la même façon, sur le même produit, pour la même personne, à destination des mêmes rédactions, sur le même marché, avec les mêmes concurrents. Beaucoup de « même » qui créés une récurrence qui ne m’attire pas.

Travailler pour des clients, faisant partis de secteurs différents permet à l’attachée de presse d’étudier plusieurs marchés, d’éplucher les presses aussi bien générales que spécialisées et de s’adresser à des publics très différents. Chaque nouveau client représente donc un nouveau challenge, un nouvel environnement auquel s’adapter. Pas le temps de laisser une routine s’installer, qu’on repart déjà.

Travailler pour des célébrités est encore un tout autre challenge ; il faut choisir quelles informations diffuser, quand communiquer, savoir réagir lors de crises, s’adresser aux bonnes personnes et utiliser un vocabulaire adapté aux situations et aux interlocuteurs.

Se faire un nom… ce n’est pas si simple 

Afin d’arriver à se faire un nom dans le métier, non seulement faut-il qu’elle entretienne régulièrement son réseau, mais elle doit également exploiter ses expériences et relations précédentes. Les professeurs rencontrés lors de ses études s’avèrent être un atout particulier lorsque l’attachée de presse a besoin d’un coup de pouce pour un client – surtout en droit, paraît-il que ça reste compliqué même après le DUT.

Le (long) parcours scolaire d’une attachée de presse

Parlons donc des études. Plusieurs possibilités, mais une condition : BAC+5 ou rien. En dessous de ce niveau d’études, les métiers accessibles sont ceux d’assistants, et, même si tout le monde (ou presque) commence par-là, nous, on veut devenir attachée de presse. Rien d’autre.

Après l’obtention d’un BAC – littéraire ou économique de préférence – la future professionnelle a plusieurs choix :

  • Un DUT ou BTS en communication (BAC+2)
  • Une licence professionnelle dans les métiers de la communication (BAC+3)

Ces diplômes s’obtiennent en trois ans, et débouche donc sur le métier d’assistant d’attachée de presse.

Après la licence professionnelle, il est possible de continuer les études et d’intégrer différents cursus.

  • Un master professionnel en communication en école
  • Une école d’attachée de presse (EFAP)
  • Une école de communication avec comme cursus : relations publics, relations presse, événementiel

Ces possibilités permettent donc à l’étudiante de sortir triplement diplômée et d’avoir, pour la plupart de ces cursus, une expérience de contrat professionnalisant – particulièrement recherchée – au compteur.

Le (doux) chiffre sur la fiche de paye

Les écarts de salaires entre attachées de presse débutantes et expertes pourraient faire de l’ombre aux écarts salariales hommes/femmes en France – je rappelle qu’on travaille gratuitement depuis le 2 novembre à 11h44 jusqu’au 31 décembre…

Lorsqu’on débute dans le métier, le salaire moyen est de 2500€, une fois confirmée, il peut augmenter jusqu’à 3700€ par mois, et une fois experte, l’attachée de presse peut envisager une somme avoisinant les 4500€ par mois.

Cependant, ces chiffres reflètent un salaire en entreprise. En freelance – déjà faut-il trouver des clients – le salaire que peut se dégager une bonne attachée de presse avoisine plutôt les 2100€ par mois une fois confirmée, et après déduction des frais qui s’imposent à elle (essence, papeterie, etc…). Ce salaire est donc moindre par rapport au monde de l’entreprise – mais n’est-ce pas ce goût du challenge qui nous a mené jusqu’ici ?

Vous l’aurez compris, je ne souhaite pas être attachée de presse.

Je veux devenir attachée de presse de star en freelance, et surtout pas en France… Kim Kardashian, prépare-toi !

Community manager, le geek des organisations

Community manager, le geek des organisations

C’est l’un des métiers de la communication les plus récents. Il fait son apparitions quelques années après les réseaux sociaux. Son objectif : communiquer en utilisant Internet et ses nombreuses fonctionnalités. On peut trouver un community manager dans n’importe quelles organisations avec un servie communication. Cela va de fonction publique à associations sportives en passant par les plus grandes firmes nationales et internationales. Aujourd’hui toutes les organisations ont besoin de communiquer via Internet.

Lire la suite

L’attaché de presse : l’envoyé d’une entreprise

L’attaché de presse, comme son nom l’indique, gère le lien entre son lieu de travail et les médias, il pratique des relations presse. C’est un métier « en vogue », très convoité par les structures qui mesurent l’importance de communiquer avec les médias.

Lire la suite

Community Manager : le héros des réseaux

 

 

Le community manager un héroSi vous voulez savoir en quoi consiste le métier de community manager, cet article est fait pour vous ! Aussi divers que moderne, nouveau et polyvalent, voici ce que ce terme anglophone qui ne vous dit pas grand-chose signifie. 

Lire la suite

Webdesigner : technique & créativité

Doté d’un talent créatif et artistique certain, le webdesigner possède également une vision technique. Il se nourrit d’une veille et d’une formation permanente afin de rester à l’affût des tendances web et de son évolution.

Lire la suite

Designer graphiste là où il y a un visuel à créer

Dans tous les domaines et pour tous supports, le designer graphiste est partout. Logos, affiches, emballages, site internet, flyers, il a la capacité de s’adapter à la demande dû à une forte sensibilisation informatique ainsi qu’une forte créativité. Bien sûr cette face artistique a pour finalité le monde du commerce et du markéting, le but étant de séduire les consommateurs.

En plus d’être polyvalent dans ses créations artistiques, il peut s’adapter à plusieurs domaines d’activités telles que la presse, la communication, la publicité …

Lire la suite

lunette sur un bureau à coté d'un ordinateur

Infographiste , le créatif nouvelle génération

Logo, Flyer, Affiche ou encore poster, le graphisme aujourd’hui est au cœur de tous les projets professionnels comme la publicité. Pour donner envie d’acheter, de lire, de participer, la transmission d’un message passe avant tout par son aspect visuel, c’est là qu’intervient l’infographiste.

Lire la suite

Rédacteur Web : écrire pour les autres, écrire pour soi

Le métier de rédacteur web est plutôt récent.  Arrivé avec l’ère  numérique, remplacent peu à peu le journalisme traditionnel. Comme leurs confrères le rédacteur web peut être  généraliste ou spécialiste d’un domaine. Son objectif est de  recueillir des informations afin de réaliser du contenue  : interviews, articles, dossiers, lettres d’information, communiqués de presse…

Lire la suite

Chargé de communication en association

Le métier de chargé de communication en association est un métier très complet. Il nécessite certaines études, connaissances, compétences et qualités.

Lire la suite

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén