La communication touristique comporte de nombreux métiers. De la communication en passant par les guides, le tourisme est un domaine riche en activité. Une des missions principales est de faire venir des touristes dans le lieux, la région pour qu’ils puissent découvrir le domaine présenté. Je vais vous présenter le métier de chargé de mission : développement du tourisme local, il/elle intervient à un niveau plus local et ses missions restent concentrées sur sa région.

Présentation de métier : Le chargé de mission : développement du tourisme local.

Dans quel cas intervient-il ?

Concrètement, l’agent de développement touristique peut intervenir dans la mise en œuvre d’une politique d’accueil, d’information et d’animation touristique ou la réalisation d’équipements collectifs. Il accomplit parfois des actions de communication : accueil presse, campagne de pub ou d’édition. Il peut mener également à bien la création, le montage et la commercialisation d’événements et de produits touristiques divers, ce qui passe par la recherche d’investisseurs privés et de contrats avec les voyagistes. Chaque employeur possède ses objectifs propres, et un budget qu’il doit respecter.

 

Quelles sont les missions d’un chargé de mission : développement du tourisme local ?

La première mission du chargé de mission développement du tourisme local est de définir et mettre en œuvre la promotion des richesses locales naturelles, architecturales, humaines etc. Avec comme objectif l’accroissement du flux touristique. Il doit, pour mettre en place ses projets, effectuer une analyse des besoins en produits touristiques et apporter des conseils en amont des décisions de développement qu’il contribue ensuite à mettre en place. Pour cela, il va devoir effectuer des études de marché et analyser les données socio-économiques sur les clientèles et les produits touristiques existants ou à développer tel que les visites, les différents circuits possibles, ou encore des créations d’une base de loisirs etc.

 

Le chargé de mission : développement du tourisme local est un bon communicant.

Le chargé de mission : développement du tourisme local a un poste d’analyse et d’observation. Il a également un poste de communication puisque l’agent de développement sert d’interface entre les élus locaux, les partenaires associatifs et professionnels qu’il doit informer et convaincre par rapport au projet. Il assure, par la suite le suivi et l’analyse des résultats obtenus tel que la fréquentation, le chiffre d’affaire etc.

 

Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir un chargé de mission développement du tourisme local ?

Le chargé de mission : développement du tourisme local doit maîtriser de bonnes connaissances économiques, juridiques, politiques. Il doit avoir un très bon sens de l’analyse et savoir réaliser des négociations avec la clientèle. Il est diplomate et rigoureux surtout dans son travail au sein du service. Le chargé de mission en développement du tourisme local doit également avoir une bonne capacité à manager. Il doit aussi savoir maîtriser tout ce qui touche à la gestion stratégique et financière pour permettre un bon déroulement des projets. Il doit avoir avant tout une passion et un goût pour la communication quel que soit sa forme. Pour pouvoir travailler avec des partenaires issues de pays et cultures différentes, il doit maitriser différentes langues étrangères, principalement l’anglais.

 

Quelles sont les formations à suivre pour devenir chargé de mission développement du tourisme (local ou non) ?

Pour devenir un chargé de mission : développement du tourisme local ( ou non) il est possible d’intégrer la licence professionnelle « hôtellerie et tourisme « option Chef de Projet Touristique après un DUT information-communication qui peut se faire en alternance dans certaines structures ou un diplôme de niveau Bac +5 en tourisme également avec possibilité de le faire en alternance, ou en urbanisme toujours à bac +3 minimum, en géographie, en animation ou aménagement du territoire qui sont également fortement conseillés mais avec un bac+3 minimum. Les formations sont accessibles à l’université ou dans des écoles privées ou publique proposant certaines filières spécialisées.

 

Quels sont les postes et les fonctions du chargé de mission développement du tourisme local (ou non).

Ce professionnel peut exercer au sein d’un office de tourisme, dans une association, dans une agence de développement, dans un service loisirs accueil de stations côtières ou de montagne, ou encore dans une structure intercommunale. Toutefois, les postes ne sont pas nombreux. Il est nécessaire d’avoir une expérience dans le tourisme pour accéder plus rapidement à ce métier.

 

Quelle évolution professionnelle pour un chargé de mission développement du tourisme local ?

Le chargé de mission développement du tourisme local peut évoluer vers un poste d’encadrement. Par exemple, il peut prendre la direction d’un office de tourisme ou d’un comité régional de tourisme.

Quel est le salaire d’un chargé de mission développement du tourisme local ?

Un(e) chargé(e) de mission développement du tourisme local gagne, en début de carrière, entre 1 700 et 2 500 euros bruts par mois.

 

Interview de Madame Osmanian chargé de communication dans un office de tourisme :

Estelle OSMANIAN, 27 ans, est chargée de communication dans un office de tourisme à Brive dans le limousin depuis 2015.

« J’ai commencé par un bac L en 2010, puis j’ai poursuivi mes études par un BTS AGTL (Animations et Gestion Touristique Locale) à Lyon, puis une licence professionnelle, Communication en Entreprise touristique, également sur Lyon. Mon rôle dans l’office de tourisme consiste à créer des communiqués de presse, gérer les réseaux sociaux, mettre à jour le site de l’office, le blog, créer des évènements, de documents comme guide ou cartes postales ou encarts publicitaires et mettre en place un plan de communication en fonction des statistiques. Je suis en relation avec les responsables de la communication. Pour ce métier il faut maîtriser la PAO, le Pack Office ou bien Outlook. Il faut être également très actif, curieux et créatif, pour l’élaboration de documents ou pour les mailings. Après dans un petit office comme le nôtre, on n’a pas de fonctions spécifiques, tout le monde fait un peu de tout. Au final tout me prend un peu de temps, en plus des visites guidées. Le but est d’attiré le plus de touriste possible, rendre le lieu attractif et intéressant. »

De cet entretien on retient qu’il est très rapide d’accéder au domaine de la communication touristique, les études courtes peuvent directement nous amener à la vie professionnelle. Mais attention la polyvalence est exigée !

Fiche métier :