Tu vivras ma fille

Une histoire inspirante

Ce téléfilm a été diffusé sur nos écrans le 17 septembre 2018.

Inspiré d’une histoire vraie, celle de Katerin Aiach, ce film raconte l’histoire d’une petite fille atteinte d’une maladie rare, la maladie de Sanfilippo, qui touche le système nerveux, et dont il n’existe pas de traitement.

 

La petite fille est donc condamnée, si elle n’est pas soignée. Sa maman va se battre, en arrêtant de travailler et va tout mettre en œuvre pour sauver sa fille Bianca, elle va donc se mettre à la recherche  de donateur et de chercheurs…

Le temps est limité, elle doit agir avant que la petite fille n’est 6 ans, au delà de ce délais, la maladie l’aura remporter.

A bout de force, elle pense a arrêté, mais sa famille la soutient, et au bout de 3 années de combat, sa fille va pouvoir enfin bénéficier du fameux traitement.

Cette maman va passer du simple rôle de maman à celui d’héroïne, et ayant toujours eu en tête la phrase suivante « Tu vivras ma fille ».

Des acteurs époustouflants

Ce film est rempli d’émotion et d’espoir. Le jeu d’acteur est époustouflant, Cécile Bois, l’héroïne de Candice Renoir et Hugo Becker sont les acteurs principaux.

Ce film nous bouleverse et les différentes musiques sont utilisées pour décrire le sentiment de chaque personnage. Quand on regarde ce film, on se dit qu’il y a des problèmes bien plus importants que ceux que l’on vit au quotidien.

Mon avis

J’ai apprécié ce film, c’est un film délicat, et qui nous apprend beaucoup de chose sur la vie des enfants atteints d’une maladie rare.

Je recommandera ce film à toute les personnes qui se battent dans leur vie, et je leur dirai de ne jamais perdre espoir.

Ma note

8/10